Calculons notre indice de LIB (Légèreté Intérieure Brute)

Publié le par Crapotte

Dans mon périple indien à Paris, il est beaucoup questions de richesses. Non pas celles qu'on amasse, ou qu'on rêve d'amasser, mais celles que chacun possède, et qui ne demandent qu'à s'épanouir. La question est d'actualité puisque la crise s'installe. Même les princesses saoudiennes ont des fins de mois difficiles, c'est dire!
Dans le magma économique actuel, les comptables ne savent plus à quels chiffres se vouer, à tel point que de grands économistes et professeurs d'université, sous la présidence du prix Nobel Joseph Stiglitz, viennent de rendre leur pré rapport à la demande de notre Président pour réfléchir à un moyen plus subtil que le PIB (produit intérieur brut) de calculer la richesse du pays. C'est en Anglais, c'est technique, mais c'est publique, et ça concerne tout le monde. Le débat est donc ouvert, et chacun peut par internet ajouter son grain de sel, ou de riz, pour faire des propositions de mode de calcul.
Comme beaucoup, j'aimerais bien qu'on s'inspire du Bhoutan. Ce tout petit pays, coincé entre l'Inde, le Tibet et la Chine, qui a découvert la télévision en 1999 et la République l'année dernière (grâce à des élections organisées par le roi lui-même!) semble avoir érigé la sagesse en modèle politique. Depuis 1972, il a lancé le concept du Bonheur National Brut, le roi de l'époque décrétant que le bien être de ses sujets était le plus important pour lui. Depuis, le pays a donné la priorité au développement de l'enseignement et de la santé. Le nombre d'enfants scolarisés a ainsi été multiplié par 10 en 15 ans…
OK, ils sont bouddhistes, ça aide. Et ça fait envie, aussi. Je ne sais pas si c'est mon tournage qui commence à me faire planer (l'encens est très présent, partout) mais voilà que je me prends à imaginer ce que serait la France avec un indice élevé de Légèreté Intérieure Brute (LIB)…Et l'Harmonie Intérieure Brute (HIB), à votre avis, ça se calcule aussi?

Commenter cet article