Une petite voix

Publié le par Crapotte

Rencontre aujourd'hui avec Sujata Bajaj, belle peintre indienne qui vit à Paris.
Chez elle, dans son atelier, elle peint des grands formats énergiques où se mêlent toutes les couleurs de son pays. Elle travaille ses toiles assise par terre, dans ses grands jupons, ses longs cheveux relevés en chignon, et laisse parler spatule, pinceaux et doigts. Elle a accepté de peindre devant la caméra. Le tableau était déjà bien avancé,  et j'ai pu suivre de longues minutes, en silence, le trajet de son bras ample, rythmé par le "scratch scritch' de la toile. Au bout d'un moment, elle s'est arrêtée. "C'est fini", dit-elle simplement. Avant qu'elle se relève, je m' approche, et lui demande :
- Sujata, comment savez-vous quand le tableau est fini?
Et elle me répond cette phrase extraordinaire :
- Il y a une petite voix à l'intérieur de moi qui me dit "Sujata, arrête", et c'est comme un ordre. Alors je sais. Dans plus de 99% des fois, la voix a raison.
Devant mon regard perplexe, elle éclate de rire :
- Je sais que c'est dur pour vous, les occidentaux, de comprendre ça, et moi je ne sais pas comment expliquer, mais nous en Inde, on apprend à écouter ce qui vient de l'intérieur. Notre petite voix, tu vois?

Je vois surtout qu'il ne suffit pas d'avoir des oreilles pour écouter.

Publié dans Artistes en coulisses

Commenter cet article